Nous sommes l'église ensemble

Post précédant : Cherchez d'abord le royaume de Dieu

Hymnal

Un chant d’enfant, peut-il nous aider à mieux comprendre l’église et ré-imaginer notre relation avec Dieu?

J’aime bien chanter. J’ai une jeune fille de trois ans, et je lui chante souvent des petites chansons. Soit je les invente en chantant, soit je les pêche des profondeurs de ma mémoire. Récemment, sans trop y penser, j’ai commencé à lui chanter un chant que j’ai appris à l’école du dimanche quand j’étais petit. Je m’en rappelais surtout parce que le refrain est bien accrocheur, mais à deuxième regard, cette petite toune véhicule une vision de l’église quand même profonde, vrai, et différente de ce que nous avons la tendance d’imaginer.

Si le pendule entre l’individualisme et le collectivisme penche vraiment vers le côté individualiste dans nos églises, cette tendance se reflète aussi dans les pratiques de nos assemblées, entre autres dans nos choix de chants. Et une très grande proportion de nos chants d’église parlent de notre relation avec Dieu presque exclusivement en termes individuels – et souvent de façon qui renforce le penchant toujours présent dans notre imaginaire culturelle.

Si on veut changer notre façon de comprendre notre foi, nous devrions nous rappeler souvent de la vision que nous voulons adopter, et le chant est un outil par excellence pour ce faire. Alors voici une tentative de traduction de ce chant pour les enfants – et pour les grandes personnes aussi.

Pour les paroles originales en anglais, regardez mon post parallèle en anglais, ici. Et vous pouvez trouver une partition ici pour la mélodie (malheureusement il n’y a pas de bons enregistrements sur YouTube)

Nous sommes l’Église

Richard Avery & Donald Marsh, 1972

Refrain :
Je suis l’Église! Tu es l’Église!
Nous sommes l’Église ensemble!
Tout ceux qui suivent Jésus,
Partout dans le monde!
Nous sommes l’Église ensemble!

1) L’église n’est pas un clocher,
l’Église n’est pas un immeuble,
l’Église n’est pas un sanctuaire, l’Église est un peuple.

(Refrain)

2) Nous sommes toute sortes de personnes,
avec toutes sortes de fa - ces,
de tou - te couleur, et tout âge,
tout temps et toute pla - ce.

(Refrain)

3) Des fois l’Église avance,
animé de zèle ardent,
des fois en fuite, ou en cachette ;
mais toujours elle apprend.

(Refrain)

4) Et quand nous nous rassemblons,
avec chants et prières,
des fois on rit, des fois on pelure,
et le tout pour di - re :

(Refrain)

5) À Pen - te - côte le peuple
a reçu le Saint-Esprit
et publiait la Bonne Nouvelle aux gens de tout pays.

(Refrain)

Si jamais qq’un voit des fautes, sentez-vous libre de suggérer des changements.

Post suivant : La dernière pièce du casse-tête, ou, pourquoi l'évangélisation ne fonctionne plus

Pages similaires

Comments

comments powered by Disqus