Parenthèse : Cohabitat Québec, un exemple de communauté chez nous

Une petite parenthèse aujourd’hui. J’ai beaucoup réfléchi dernièrement à l’absence de communauté dans notre context, à ce à quoi ressemblerait une vrai communauté, etc. Alors lorsque j’ai lu la description de ce reportage de Pas banal, la vie, sur Radio-Canada, ça a piqué ma curiosité. Le sujet du rapportage est Cohabitat Québec, une copropriété axé sur la vie communautaire. Une centaine de personnes vivent en appartements et en maisons de ville avec des espaces communes et des activités communautaires régulières.

Le modèle du monde actuel

Ne prenez pas comme modèle le monde actuel, mais soyez transformés par le renouvellement de votre intelligence, pour pouvoir discerner la volonté de Dieu: ce qui est bon, ce qui lui plaît, ce qui est parfait. Romains 12:2 - (BDS) La dernière fois, nous avons parlé du besoin d’exposer les croyances incontestés de notre culture. La Bible du semeur parle du “modèle du monde actuel” ; alors, quel est ce modèle auquel nous ne devons pas nous conformer?

Un cadeau de Noël

Je suis vraiment très content aujourd’hui d’annoncer la publication d’un journal de prière numérique que j’ai créé pour Android! Télécharger sur Google Play J’ai commencé à l’élaborer il y a deux ou trois ans, mais rendu au point où il était utile pour moi, j’ai passé à autre chose et je n’ai pas terminé le projet. Mais dernièrement je me suis rendu compte que c’était assez fonctionnel pour que d’autres puissent en profiter, et en plus j’ai eu quelques réflexions cette session sur la prière comme moyen pour faire connaître Dieu… Alors j’ai passé du temps pendant la pause de Noël pour ajouter les fonctionnalités nécessaires pour le publier.

Ne vous conformez pas au monde actuel

Ne vous conformez pas au monde actuel, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence afin de discerner quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. - Romains 12:2 J’ai parlé dans mon premier post du social imaginary de Charles Taylor – l’idée que nous acceptons, sans y réfléchir, des récits, des valeurs, et priorités de la société autour de nous. Ce qui est de plus, même lorsque nous réfléchissons, c’est sur la base de ces acquis que nous évaluons nos choix et nos idées.

Comme je vous ai aimé...

« Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres. Comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres. C’est à cela que tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples: si vous avez de l’amour les uns pour les autres » Jean 13:34-35 Les deux dernières semaines, nous avons parlé des promesses de Jésus qui relient notre amour et notre unité à notre témoignage, en Jean 13:34-35, et Jean 17:20-23.

Les Québécois n'ont jamais vu une vrai communauté

La semaine dernière j’ai parlé du fait que le Québécois ne semblent pas être intéressé par une communauté, même si la communauté est un besoin essentiel à notre nature. Alors pourquoi? Je vous propose que c’est parce que les Québécois n’ont que rarement (ou même jamais) vu une vrai communauté. Matthieu Bélisle, dans son livre « Bienvenue au pays de la vie ordinaire » a écrit ceci au sujet des Québécois :

Les Québécois ne cherchent pas la communauté

Le ministère de Pouvoir de Changer au Canada est en train de modifier son approche en matière d’évangélisation pour mettre plus d’emphase sur le ministère relationnel au lieu d’évangélisation « au hasard » dans des endroits publics (questionnaires au campus, sondages à grand échelle, etc). D’un côté ceci marque un changement important et nécessaire, entre autre parce que dans le passé nous avons tellement mis l’accent sur les randoms, qu’on a beaucoup négligé l’approche relationnelle qui est souvent plus efficace dans notre contexte canadien.

Toucher trois types de personnes en même temps

Cette année à Pouvoir de Changer, Université Laval, nous essayons de réorienter nos activités dans le but de servir trois publics : Le Chrétien engagé, qui veut grandir dans sa foi et qui désire, peut-être, à aider ses paires à connaître Jésus, Le jeune qui a grandi à l’église mais qui se demande si la foi est vraiment pour lui, et Celui qui n’a jamais connu la foi. Nous voulons offrir un espace où chacune de ces personnes se sent à l’aise de partager ses questions, ses luttes, ses joies et ses victoires.